Belgique > La neutralité violée


Pour éviter de devoir faire la guerre sur deux fronts (France et Russie) en même temps, l'Allemagne décida de déclencher la guerre contre la France dans un premier temps. La frontière entre l'Allemagne et la France étant barrée par de nombreux cours d'eau et de forts, les Allemands décidèrent d'attaquer par le Nord. Au Nord se trouve la Belgique avec ses routes, ses chemins de fer, ses immenses plaines qui permettraient à l'armée allemande de se déplacer rapidement et de plonger dans le dos de l'armée française.

Plan Schlieffen

C'est pourquoi, le 2 août 1914, l'Allemagne envoya un ultimatum à la Belgique. Elle exigeait le libre passage de son armée, en prétextant qu'elle ne ferait que prendre les devants sur une action identique de l'armée française. Les Allemands considéraient le traité de neutralité de la Belgique de 1831 comme un simple chiffon de papier.

La Belgique refusa répondant qu'elle agirait de la même manière vis-à-vis de la France. Malgré ce refus, le 4 août 1914, les Allemands entrèrent en Belgique. Les officiers allemands étaient persuadés de traverser rapidement notre pays afin de prendre l'armée française à revers.

Allemands

C'était sans compter sur la formidable résistance et le courage des soldats belges face à l'envahisseur.

 

 

Retour