La Grande Guerre

Empire allemand

1871-1918


Informations

  • Chef d'État : Guillaume II
  • Statut : Monarchie parlementaire autoritaire avec une organisation territoriale fédérale, composée de 25 états, de l'Alsace-Lorraine et d'un empire colonial
  • Capitale : Berlin
  • Langue : Allemand
  • Monnaie : Goldmark
  • Religion : Protestantisme
  • Devise : Gott mit Uns - Dieu est avec nous
  • Hymne national : Das Lied der Deutschen
  • Drapeau : Il unit les couleurs de la Prusse (le noir et le blanc, originellement les couleurs de l'Ordre Teutonique) et de la Ligue hanséatique (le rouge et le blanc, originellement les couleurs du Saint-Empire romain germanique et du drapeau du Christ). Le tricolore horizontal noir, blanc et rouge correspondait à la « politique de fer et de sang » du chancelier Otto von Bismarck.

                                           

Géographie

  • Superficie en 1914 : 540 766 km²
  • Superficie en 1919 :
  • Population en 1914 : 68 100 000 habitants
  • Population en 1918 : 71 500 000 habitants

           

25 États de l'Empire allemand

  • Le Royaume de Prusse (Königreich Preußen)
  • Le Grand-duché d'Oldenbourg (Großherzogtum Oldenburg)
  • Le Grand-duché de Saxe-Weimar-Eisenach (Großherzogtum Sachsen-Weimar-Eisenach), puis Grand-duché de Saxe (Großherzogtum Sachsen)
  • Le Duché d'Anhalt (Herzogtum Anhalt)
  • Le Duché de Brunswick (Herzogtum Braunschweig)
  • Le Duché de Saxe-Altenbourg (Herzogtum Sachsen-Altenburg)
  • Le Duché de Saxe-Cobourg et Gotha (Herzogtum Sachsen-Coburg und Gotha)
  • La Principauté de Lippe-Detmold (Fürstentum Lippe)
  • La Principauté de Reuss (branche cadette) (Fürstentum Reuß jüngerer Linie)
  • La Principauté de Schaumbourg-Lippe (Fürstentum Schaumburg-Lippe)
  • La Principauté de Schwarzbourg-Rudolstadt (Fürstentum Schwarzburg-Rudolstadt)
  • La Principauté de Schwarzbourg-Sondernshausen (Fürstentum Schwarzburg-Sondershausen)
  • La Principauté de Waldeck-Pyrmont (Fürstentum Waldeck-Pyrmont)
  • La ville hanséatique de Brême (Freie Hansestadt Bremen)
  • La ville hanséatique de Hambourg (Freie und Hansestadt Hamburg)
  • La ville hanséatique de Lubeck (Freie Hansestadt Lübeck)
  • Le Grand-duché de Mecklembourg-Schwerin (Großherzogtum Mecklenburg-Schwerin)
  • Le Grand-duché de Mecklembourg-Strelitz (Großherzogtum Mecklenburg-Strelitz)
  • Le Grand-duché de Hesse (Großherzogtum Hessen und bei Rhein)
  • La Principauté de Reuss (branche aînée) (Fürstentum Reuß älterer Linie)
  • Le Duché de Saxe-Meiningen (Herzogtum Sachsen-Meiningen)
  • Le Royaume de Saxe (Königreich Sachsen)
  • Le Grand-duché de Bade (Großherzogtum Baden)
  • Le Royaume de Bavière (Königreich Bayern)
  • Le Royaume de Wurtemberg (Königreich Württemberg)


Informations

  • Au déclenchement des hostilités en 1914, l'Empire allemand est l'empire le plus jeune du conflit. En effet, l'Empire allemand prit naissance avec la proclamation du roi de Prusse, Guillaume Ier, au titre de Kaiser dans la galerie des Glaces du château de Versailles le 18 janvier 1871 après la victoire de l'Allemagne contre la France de Napoléon III à l'issue de la guerre franco-prussienne de 1870. L'Empire allemand est composé de 4 royaumes, 6 grands-duchés, 5 duchés, 7 principautés et de villes libres hanséatiques. L'Empire allemand ou IIe Reich durera du 18 janvier 1871 au 09 novembre 1918, date de l'abdication de l'empereur Guillaume II, soit au total 47 ans, 9 mois et 22 jours.

Politique

  • Le système politique très décentralisé laisse la place à un ensemble avec une forte concentration des pouvoirs. Le développement des politiques intérieure et extérieure se fait sous l'impulsion du chancelier impérial Otto von Bismarck jusqu'en 1890. Cette période est considérée comme une phase relativement libérale du régime : des réformes intérieures sont menées, le Kulturkampf (le combat pour un idéal de société) permet une indépendance de l'Allemagne vis-à-vis des autorités religieuses catholiques, malgré un tournant conservateur en 1878-1879 avec notamment l'adoption de lois antisocialistes. L’État reste interventionniste et met en place des mesures de protectionnisme économique et un système de sécurité sociale. Dans le domaine de la politique internationale, Bismarck met en place un système complexe d'alliances avec les États voisins afin de maintenir l'Empire allemand en position de force face à la France.
  • En 1890, Bismarck est contraint à la démission. Le nouveau kaiser Guillaume II mène un règne plus personnel, même s'il reste sous l'influence d'autres personnalités. Ses décisions prennent parfois une tournure incohérente ou imprévisible. Cette période est appelée fréquemment « ère wilhelminienne ». La montée d'organisations et de partis de masse ainsi que l'importance croissante de la presse renforce le poids de ces derniers dans l'opinion publique. En réaction, le gouvernement mène une politique d'expansion coloniale et d'armement de la flotte très populaires pour compenser des politiques générales anti-sociales-démocrates. L'Allemagne renforce sa domination maritime et devient une puissance rivale des autres puissances coloniales dans le partage du monde, notamment avec le Royaume-Uni. Mais elle reste isolée, ce qui n'éloigne donc pas le risque d'une guerre.

Économie

  • L'Allemagne impériale est marquée par le développement d'une industrie de pointe, elle passe d'un État rural à un État industrialisé. Le secteur tertiaire se développe, le commerce et la finance prennent une place plus importante. Les réparations de guerre de la France, qui s'élèvent à 5 milliards de francs-or, encouragent ce développement, qui sera toutefois temporairement ralenti par le krach de 1873. Le rythme de l’industrialisation est rapide, si bien que l’Allemagne rattrape son retard par rapport aux autres pays européens. Sur les marchés étrangers, les biens manufacturés allemands remportent un succès croissant, amenant les autorités britanniques à introduire l'étiquetage Made in Germany sur les biens importés de l'Empire allemand.
  • L'Allemagne étend son industrie au détriment de son agriculture. Elle nourrit ses 70 millions d'habitants en important plus de 4 milliards de marchandises qu'elle paye avec les produits de ses usines et manufacturés par ses millions d'ouvriers. Sur 54 077 000 hectares de superficie, elle en a 26 millions en culture et 7 600 000 en pâturages. Les cultures principales sont consacrées aux céréales. Le développement de l'agriculture, les progrès de l'industrie et l'accroissement des populations ont fait reculer la plupart des forêts. La place de l'artisanat et de l'agriculture baisse dans le calcul du PIB. Les changements sociaux principaux de cette période sont l'exode rural, l'urbanisation et la croissance démographique. Cependant, la noblesse garde son prestige et sa mainmise dans la diplomatie, l'armée, la politique et la haute administration

Boom démographique

  • L'Empire allemand a une population de 56,3 millions d’habitants en 1900 et de 64,9 millions en 1910. Cette population est une population jeune : en 1910, 34 % des Allemands ont moins de 15 ans. Les transformations économiques provoquent une véritable redistribution de la population. Ce sont surtout les régions rurales de l'Est et de l'Allemagne moyenne qui déversent leur trop-plein vers Berlin, la Rhénanie-Westphalie et les ports de la mer du Nord et de la mer baltique. Les migrations intérieures gonflent la population urbaine. Ainsi, 60 % des Allemands vivent, en 1910, dans des localités de plus de 2 000 habitants. Les 48 villes de plus de 100 000 habitants (dont Berlin, Hambourg, Brême, Munich, Dresde, Stettin, Rostock et Cologne) rassemblent le cinquième de la population totale. L'expansion économique explique le ralentissement, de plus en plus marqué, de l'émigration. Le Reich devient même un pays d'immigration. Les étrangers installés en Allemagne passent de 780 000 en 1900 à 1 260 000 en 1910. En 1910, les Polonais constituent presque la moitié des étrangers soit 800 000 travailleurs saisonniers. Des Slaves viennent fournir la main-d'œuvre nécessaire aux junkers.

Guerre 14-18

  • En 1914, l'armée allemande, composée de soldats provenant des 25 États, est une armée quelque peu hétéroclite dont les soldats fédérés se distinguent les uns des autres par des éléments d'uniformes différents et des régiments composés exclusivement d'hommes provenant du même État. En plus de ces différences visuelles, l'armée allemande est composée de nombreuses minorités dont des Polonais, qui ne parlent pas tous allemand, des Sorabes qui sont des Slaves serbes, des Alsaciens qui ont leur propre dialecte dérivé de l'allemand et 30 000 soldats danois qui ne maîtrisent pas plus la langue allemande. Parmi les 13 millions de soldats allemands qui combattent durant la Grande Guerre, 60 000 sont juifs. Sous l'influence de politiciens antisémites, l'armée allemande doit procéder au comptage des Juifs afin de démontrer qu'ils ne remplissent pas leur devoir envers la patrie. Les statistiques d'après-guerre montreront le contraire mais ces résultats ne seront jamais publiés. Il n'empêche qu'à la fin du conflit, il y aura toutes sortes de rumeurs sur les Juifs, qualifiés d'usuriers de guerre, de conspirateurs responsables de la défaite.

Informations

  • Empereur : Guillaume II du 15/06/1888 au 09/11/1918
  • Chancelier impérial : Theobald von Bethmann Hollweg du 14/07/1909 au 13/07/1917
  • Chancelier impérial : Georg Michaelis du 14/07/1917 au 01/11/1917
  • Chancelier impérial : Comte Georg von Hertling du 01/11/1917 au 30/09/1918
  • Chancelier impérial : Prince Maximilian von Baden du 03/10/1918 au 09/11/1918
  • Chancelier impérial : Comte Georg von Hertling du 09/11/1918 au 10/11/1918

Autres civils

Système politique

  • L'empereur allemand est le chef de l'armée et de la marine. Il promulgue les lois et dirige la diplomatie.
  • L'empereur nomme un chancelier impérial (Reichskanzler), qui n'est responsable qu'envers lui, c'est-à-dire qu'il ne dépend pas du parlement élu.
  • L'Empire s'occupe surtout de la défense et des affaires étrangères tandis ques les États fédérés demeurent souverains dans tous les autres domaines.
  • Le Bundesrat, représenté des gouvernements des vingt-cinq États, qui compte soixante et un représentants, dont trois pour l'Alsace-Lorraine, présidée par le chancelier impérial.
    Elle vote les lois, élabore le budget et contrôle les finances. La Prusse y dispose d'une minorité de blocage et peut imposer son point de vue au reste de l'Empire.
  • Le Reichstag est élu pour trois ans, puis à partir de 1888 pour cinq ans. Il représente le peuple, est élu au suffrage universel mais n'a aucun moyen d'action sur le chancelier.

Informations

  • Chef suprême des armées : Empereur Guillaume II du 15/06/1888 au 09/11/1918
  • Chef des armées : Erich von Falkenhayn du 03/11/1914 au 29/08/1916
  • Chef des armées : Paul von Hindenburg du 29/08/1916 au 25/06/1919
  • Service militaire obligatoire : 1860 - L'Allemagne est le premier pays européen a imposé la conscription obligatoire
  • Mobilisation générale : 02 août 1914
  • Entrée en guerre : 01 août 1914
  • Capitulation : 11 novembre 1918

Autres militaires

Tenues & décorations

Armement & équipement

Forces armées de 1914 à 1918

Forces armées en 1914

  • Troupes engagées : 3 750 000 soldats
  • Infanterie : 87 divisions, 36 bataillons de génie
  • Cavalerie : 12 régiments de cavalerie lourde, 28 régiments de dragons, 21 régiments de hussards, 26 régiments de uhlans, 13 régiments de chasseurs à cheval
  • Artillerie : 5 068 canons de campagne cal. 77, 1 290 canons lourds tir tendu cal. 105, 416 canons de campagne tir courbe (obusiers) cal. 150, 160 mortiers de tranchées minenwerfer
  • Marine : 16 cuirassés d'escadre, 30 cuirassés, 6 croiseurs de bataille, 15 croiseurs cuirassés, 33 croiseurs légers, 13 dreadnoughts, 152 torpilleurs, 30 sous-marins
  • Aviation : 238 appareils, 12 zeppelins, 26 ballons + 13 zeppelins civils militarisés
  • Matériel : 5 000 mitrailleuses
  • Animaux : 1 000 000 chevaux

Forces armées en 1918

  • Troupes engagées : 6 000 000 soldats
  • Infanterie :
  • Cavalerie :
  • Artillerie : 15 000 canons de campagne
  • Marine : 344 sous-marins
  • Aviation : 2 000 appareils
  • Matériel : 50 000 mitrailleuses
  • Animaux :

Afrique

  • Afrique occidentale allemande
    Les premiers contacts européens avec ce qui allait devenir la Namibie débutent en janvier 1846, puis continuent avec des marins et des commerçants. Ils commencent par fonder des églises. À la même époque, des agriculteurs venus d'Europe s'installent. Le 16 novembre 1882 un marchand de Brême, Adolf Lüderitz, demande la protection du Chancelier Bismarck pour s'installer dans le sud-ouest de l'Afrique. Une fois que celle-ci fut accordée, son employé Heinrich Vogelsang fonda une ville dans la région d'Angra Pequena, celle ville fut rebaptisée Lüderitz. Les revendications allemandes sur cette zone sont confirmés à la conférence de Berlin en 1885. La même année, Lüderitz est confronté à des difficultés financières et est obligé de vendre ses parts dans une société privée qui deviendra plus tard la Compagnie allemande d'Afrique de l'Ouest. Le 30 avril 1885, la Deutsche Kolonialgesellschaft für Südwest-Afrika est fondée avec l'appui de banquiers allemands, d'industriels et de politiciens. Le 17 avril 1886, une loi crée un système juridique pour la colonie, cette loi instaurant un système différent pour les européens et les indigènes. Au cours des années suivantes, les relations entre les colons allemands et les autochtones s'aggravent. En 1888, un premier groupe de 20 Schutztruppen (protection de troupes) débarque pour protéger la colonie allemande.
  • Afrique orientale allemande
    C'est une fois encore au crédit d'une société privée, la Gesellschaft für deutsche Kolonisation fondée le 28 mars 1884, et aux initiatives du Dr Karl Peters qu'il faut porter le développement de l'empire colonial allemand dans cette partie de l'Afrique. Le Dr Peters organise une expédition dans l'Usagara, contrée voisine de Zanzibar avec mandat d'acheter pour la société des terrains appropriés à ses objectifs commerciaux et agricoles. Ces terrains devaient être libres pour permettre ensuite à l'Allemagne d'y établir plus tard sa souveraineté. Le Dr Peters signea en l'espace de trois mois une douzaine de traités avec des chefs indigènes qui lui font cession de leurs droits moyennant le payement d'une rente et la protection de l'Empire. En 1914, le domaine de la colonie d'Afrique orientale allemande s'étend sur 995 000 kilomètres carrés de superficie, ce qui en fait la plus grande des colonies de l'Empire. L'Allemagne y développe un important réseau de chemin de fer et une ligne de navigation maritime, l'Ostafrika Linie, reliant la colonie à la métropole, aux Indes et à l'Australie.

                           
  • Nouvelle-Guinée allemande
  • Sud-Ouest africain allemand
    Au milieu du xixe siècle, des sociétés d'import-export de Brême et d'Hambourg développent un important réseau de comptoirs sur la côte occidentale de l'Afrique, du Liberia aux possessions britanniques d'Afrique du Sud. Ces établissements vont servir d'assises aux colonies allemandes du Togoland, du Kamerun et surtout de la Deustch-Südwestafrika (Afrique occidentale allemande). En 1882, le commerçant brêmois Adolf Lüderitz fonde un comptoir dans la baie d'Angra-Pequéna, depuis lors appelée Lüderitz (Namibie). Dans la foulée, il fait l'acquisition d'importants territoires s'étirant entre l'Angola portugais au nord et le fleuve Orange au sud et réclame pour eux la protection de l'Empire. Sur base de cette de mande, le chancelier Bismarck inaugure sa politique coloniale en proclamant ce protectorat allemand sur la région le 24 avril 1884. En 1885 et 1886, des traités bilatéraux avec le Royaume-Uni et le Portugal réglent les limites de la colonie. En 1914, les colons allemands au nombre de 13 000 personnes représentent 83 % de la population blanche (15 700 individus). L'invasion par l'Afrique du Sud le 09 juillet 1915 met fin à la colonie du Sud-Ouest africain allemand.

                           

Asie

  • Concession de Tsingtao - Chine
    La fin du XIXe siècle voit une véritable mise sous tutelle coloniale de l'Empire du Milieu en particulier après la Guerre franco-chinoise et la Première Guerre sino-japonaise. Peu soucieuse de demeurer en reste et de se voir exclue du partage des marchés et richesses chinois, l'Allemagne s'impose comme partenaire dans les négociations du Traité de Shimonoseki en 1896. En 1897, arguant de l'assassinat de deux missionnaires allemands, elle s'empare de la baie de Jiaozhou (Kiao-Tchéou), dans la province de Chan-Toung (Shandong), arrachant au gouvernement chinois une cession à bail pour une durée de 99 ans l'année suivante, concession qu'elle transforme en protectorat, et qui vient s'ajouter à celle obtenue en 1895 à Tientsin. Ce territoire inclut la ville de Qingdao - Tsingtao en allemand - où la Kaiserliche Marine va construire une importante base navale destinée à protéger les intérêts allemands en Chine et dans le Pacifique. Sa sphère d'influence en Chine s'étend par ailleurs rapidement sur toute la région du Shandong et le cours inférieur du fleuve Jaune, notamment par le biais de la construction de chemins de fer (Schandong-Bahn). De fait, l'Allemagne entre ainsi en concurrence économique directe avec le Japon dans cette partie de l'Empire Céleste - situation qui sera à l'origine du ralliement du Japon à la cause des Alliés en 1914 et à l'occupation des territoires allemands par l'armée du Mikado.

Océanie

  • Comptoirs commerciaux : îles Marshall, Samoa, Nauru, Salomon, Bougainville, Buka
    Dès le milieu des années 1860, des maisons de commerce allemandes établissent des comptoirs en Océanie et notamment à Samoa et en Mélanésie, obtenant des concessions des chefs indigènes pour l'exploitation des richesses locales. Lorsque le Deutscher Kolonialverein charge le Docteur Finsch d'une mission scientifique en Nouvelle-Guinée, qui constitue stratégiquement le glacis de l'Australie, la Couronne britannique dépêche une mission de son côté et à l'issue de négociations bilatérales, l'Allemagne établit son protectorat sur Kaiser-Wilhems-Land qui forme la partie est/nord-est de la Nouvelle-Guinée en 1884, l'ouest étant occupé par les Néerlandais et le sud-est par les Britanniques, et l'archipel Bismarck au nord-est. Les Allemands y construiront le port de Rabaul, qui deviendra le siège de l'administration impériale locale en 1905. Elle occupe également à l'époque les îles Samoa; les îles Marshall sont colonisées en 1885, et Nauru en 1888. Le IIe Reich occupe aussi en 1885 le nord de l'archipel des îles Salomon, où elle impose son protectorat sur ce qui s'appellera les Salomon septentrionales ou Salomon du Nord. Le traité de 1899 les rattachera au protectorat britannique des Salomon méridionales créé en 1893, l'Allemagne conservant toutefois les deux principales îles du nord, l'île Bougainville et l'île Buka.

Situation géographique

Dates

07Octobre

Empire austro-hongrois

Naissance de la Duplice entre l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie sous l'impulsion de Bismarck. Cette alliance oblige l'Autriche-Hongrie à rompre toute relation diplomatique amicale avec la France.

1879

20Mai

Royaume d'Italie

En 1881, les Français prennent pied en Tunisie et étendent leur empire colonial. Cet événement incite alors l'Italie à demander son intégration dans la Duplice et ce malgré les différends qui l'opposent à l'Autriche-Hongrie pour des raisons territoriales. La Triplice est née.

1882

30Octobre

Royaume de Roumanie

La Roumanie est secrètement associé à la Triplice par un traité signé le 30 octobre 1883, malgré l'existence en Transylvanie austro-hongroise d'une importante minorité roumaine. Il est renouvelé plusieurs fois jusqu’en 1914.

1883

02Août

Empire ottoman

Cet accord fut gardé secret dans un premier temps, l'Empire ottoman gardant officiellement une position neutre pendant le début de la Grande Guerre.

1914

03Août

Royaume d'Italie

Quelques jours avant la déclaration de la guerre, le gouvernement conservateur d'Antonio Salandra déclare que l'Italie ne prendra pas part au conflit, en vertu du caractère défensif du traité, si l'attaque provient de l'Autriche-Hongrie.

1914

03Mai

Royaume d'Italie

L'Italie se désengage de la triplice et dans les jours qui suivent, Giovanni Giolitti et le parlement combattent la dernière bataille pour sauver l'Italie du conflit pendant que les nationalistes manifestent pour l'entrée en guerre de l'Italie.

1915

06Septembre

Royaume de Bulgarie

L'Allemagne, l'Autriche-Hongrie et l'empire ottoman signe un traité d'alliance avec la Bulgarie à Sofia. Selon ce traité, la Bulgarie recevrait la Macédoine ainsi qu'une partie de la Serbie traditionnelle en contre partie de son entrée dans le conflit aux côtés des puissances centrales. Elle n'entrera en guerre qu'au mois d'octobre suivant.

1915

Dates

01Août

Empire russe

L'Allemagne déclare la guerre à la Russie qui mobilise ses troupes de le long de la frontière.

1914

03Août

France

L'Allemagne déclare la guerre à la France.

1914

04Août

Royaume de Belgique

L'Allemagne déclare la guerre à la Belgique qui refuse le passage des troupes allemandes sur son territoire.

1914

09Mars

Portugal

L'Allemagne déclare la guerre au Portugal.

1916

28Août

Royaume de Roumanie

L'Allemagne déclare la guerre à la Roumanie.

1916

Batailles de 1914 à 1918

  • Date05 août 1914
  • LieuBataille de Liège
  • Troupes engagées80 000 VS 100 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille
  • Date07 août 1914
  • LieuBataille des frontières
  • Troupes engagées1 690 000 VS 1 233 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date07 août 1914
  • LieuBataille de Mulhouse
  • Troupes engagées30 000 VS 45 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date12 août 1914
  • LieuBataille des casques d'argent
  • Troupes engagées6 000 VS 2 850
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date15 août 1914
  • LieuBataille de Dinant
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date17 août 1914
  • LieuBataille de Stallupönen
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date19 août 1914
  • LieuBataille de Morhange
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date19 août 1914
  • LieuBataille de Dornach
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date20 août 1914
  • LieuBataille du Donon
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date20 août 1914
  • LieuBataille de Gumbinnen
  • Troupes engagées130 000 VS 60 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date21 août 1914
  • LieuBataille de Charleroi
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date21 août 1914
  • LieuBataille des Ardennes
  • Troupes engagées380 000 VS 361 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date22 août 1914
  • LieuBataille de Rossignol
  • Troupes engagées32 000 VS 16 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date23 août 1914
  • LieuBataille de Mons
  • Troupes engagées160 000 VS 80 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date24 août 1914
  • LieuBataille de la trouée de Charmes
  • Troupes engagées150 000 VS 150 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date25 août 1914
  • LieuBataille de la Chipotte
  • Troupes engagées100 000 VS 70 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date26 août 1914
  • LieuBataille du Cateau
  • Troupes engagées55 000 VS 40 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date26 août 1914
  • LieuBataille de Tannenberg
  • Troupes engagées166 000 VS 230 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date28 août 1914
  • LieuSiège de Maubeuge
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date29 août 1914
  • LieuBataille de Guise
  • Troupes engagées230 000 VS 260 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date02 septembre 1914
  • LieuBataille de Senlis
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date04 septembre 1914
  • LieuBataille du Grand Couronné
  • Troupes engagées350 000 VS 225 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date05 septembre 1914
  • LieuBataille de la Marne (1)
  • Troupes engagées900 000 VS 1 082 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date05 septembre 1914
  • LieuBataille de l'Ourcq
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date05 septembre 1914
  • LieuBataille des marais de Saint-Gond
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date05 septembre 1914
  • LieuBataille des deux Morins
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date06 septembre 1914
  • LieuBataille de Vitry
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date07 septembre 1914
  • LieuBataille des lacs de Mazurie (1)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date12 septembre 1914
  • LieuCourse à la mer
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date13 septembre 1914
  • LieuBataille de l'Aisne (1)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date19 septembre 1914
  • LieuBataille de Flirey
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date22 septembre 1914
  • LieuBataille de Papeete
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date25 septembre 1914
  • LieuBataille d'Albert (1)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date26 septembre 1914
  • LieuBataille de Sandfontein
  • Troupes engagées1 700 VS 3 120
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date28 septembre 1914
  • LieuBataille d'Anvers
  • Troupes engagées66 000 VS 147 335
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date29 septembre 1914
  • LieuBataille de la Vistule
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date01 octobre 1914
  • LieuBataille d'Arras (1)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date01 octobre 1914
  • LieuBataille de T'Sing-Tao
  • Troupes engagées3 650 VS 24 500
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date10 octobre 1914
  • LieuBataille de la Bassée
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date12 octobre 1914
  • LieuBataille de Messines (1)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date13 octobre 1914
  • LieuBataille d'Armentières
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date29 octobre 1914
  • LieuBataille de l'Yser
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date29 octobre 1914
  • LieuBataille d'Ypres (1)
  • Troupes engagées5 400 000 VS 4 400 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date03 novembre 1914
  • LieuBataille de Tanga
  • Troupes engagées1 100 VS 8 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date11 novembre 1914
  • LieuBataille de Lodz
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date14 décembre 1914
  • LieuBataille de Champagne (1)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date18 décembre 1914
  • LieuBataille de Givenchy
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date18 décembre 1914
  • LieuCombat de Naulila
  • Troupes engagées640 VS 3 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date18 janvier 1915
  • LieuBataille de Jassin
  • Troupes engagées2 000 VS 1 100
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date19 janvier 1915
  • LieuBataille du Hartmannswillerkopf
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date26 janvier 1915
  • LieuBataille du Sinaï
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date31 janvier 1915
  • LieuBataille de Bolimov
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date04 février 1915
  • LieuBataille du Zwinin
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date07 février 1915
  • LieuBataille des lacs de Mazurie (2)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date15 février 1915
  • LieuBataille de Vauquois
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date17 février 1915
  • LieuBataille des Éparges
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date10 mars 1915
  • LieuBataille de Neuve-Chapelle
  • Troupes engagées20 000 VS 40 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date22 avril 1915
  • LieuBataille d'Ypres (2)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date25 avril 1915
  • LieuBataille de Gibeon
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date01 mai 1915
  • LieuOffensive de Gorlice-Tarnow
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date09 mai 1915
  • LieuBataille de l'Artois (1)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date15 mai 1915
  • LieuBataille de Festubert
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date21 juin 1915
  • LieuBataille de Bukoba
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date20 juillet 1915
  • LieuBataille du Linge
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date17 août 1915
  • LieuBataille de Varsovie
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date15 septembre 1915
  • LieuBataille de l'Artois (2)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date25 septembre 1915
  • LieuBataille de Champagne (2)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date25 septembre 1915
  • LieuBataille de Loos
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date21 février 1916
  • LieuBataille de Verdun (1)
  • Troupes engagées1 250 000 VS 1 140 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date17 mars 1916
  • LieuBataille du lac Narotch
  • Troupes engagées75 000 VS 350 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date27 avril 1916
  • LieuBataille d'Hulluch
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date02 juin 1916
  • LieuBataille du mont Sorrel
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date01 juillet 1916
  • LieuBataille de la Somme (1)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date14 juillet 1916
  • LieuBataille de la crête de Bazentin
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date14 juillet 1916
  • LieuBataille du bois Delville
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date19 juillet 1916
  • LieuBataille de Fromelles
  • Troupes engagées15 000 VS 30 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date23 juillet 1916
  • LieuBataille de Pozières
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date02 septembre 1916
  • LieuBataille de Tutrakan
  • Troupes engagées55 000 VS 39 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date09 juillet 1916
  • LieuBataille de Ginchy
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date15 septembre 1916
  • LieuBataille de Flers-Courcelette
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date25 septembre 1916
  • LieuBataille de la crête de Thiepval
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date25 septembre 1916
  • LieuBataille de Morval
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date26 mars 1917
  • LieuBataille de Gaza (1)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date09 avril 1917
  • LieuBataille d'Arras (2)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date09 avril 1917
  • LieuBataille de la crête de Vimy
  • Troupes engagées20 000 VS 30 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date16 avril 1917
  • LieuBataille du Chemin des Dames
  • Troupes engagées682 650 VS 850 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date17 avril 1917
  • LieuBataille de Champagne (3)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date07 juin 1917
  • LieuBataille de Messines (2)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date01 juillet 1917
  • LieuOffensive Kerenski
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date31 juillet 1917
  • LieuBataille de Passchendaele
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date06 août 1917
  • LieuBataille de Marasesti
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date15 août 1917
  • LieuBataille de la cote 70
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date20 août 1917
  • LieuBataille de Verdun (2)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date23 octobre 1917
  • LieuBataille de la Malmaison
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date24 octobre 1917
  • LieuBataille de Caporetto
  • Troupes engagées350 000 VS 410 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date31 octobre 1917
  • LieuBataille de Beer-Sheva
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date20 novembre 1917
  • LieuBataille de Cambrai (1)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date28 novembre 1917
  • LieuBataille de Negomano
  • Troupes engagées1 700 VS 1 200
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date21 mars 1918
  • LieuBataille de la cote 70
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date09 avril 1918
  • LieuBataille de la Lys
  • Troupes engagées50 000 VS 20 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date27 mai 1918
  • LieuBataille de l'Aisne (2)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date28 mai 1918
  • LieuBataille de la Marne (2)
  • Troupes engagées1 300 000 VS 1 160 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date28 mai 1918
  • LieuBataille de Cantigny
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date01 juin 1918
  • LieuBataille du bois de Belleau
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date04 juillet 1918
  • LieuBataille du Hamel
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date15 juillet 1918
  • LieuBataille de Champagne (4)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date18 juillet 1918
  • LieuBataille de château-Thierry
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date08 août 1918
  • LieuBataille d'Amiens
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date21 août 1918
  • LieuBataille de la Somme (2)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date12 septembre 1918
  • LieuBataille de Saint-Mihiel
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date19 septembre 1918
  • LieuBataille de Megiddo
  • Troupes engagées44 000 VS 69 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date26 septembre 1918
  • LieuOffensive Meuse-Argonne
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date08 octobre 1918
  • LieuBataille de Cambrai (2)
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date20 octobre 1918
  • LieuBataille de la Serre
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille

Militaires

  • Total des soldats mobilisés entre 1914 et 1918 : 13 250 000 soldats
  • Total des morts et portés disparus entre 1914 et 1918 : 2 036 897 soldats
  • Total des blessés entre 1914 et 1918 : 4 247 143 soldats

Civils

  • Total des morts et portés disparus entre 1914 et 1918 : 426 000 civils