La Grande Guerre

Empire austro-hongrois

1867-1918


Informations

  • Chef d'État : François-Joseph Ier du 02/12/1848 au 21/11/1916
  • Chef d'État : Charles Ier du 22/11/1916 au 12/11/1918
  • Statut : Monarchie constitutionnelle, double monarchie composée de l'Autriche et de la Hongrie, Union personnelle
  • Capitale : Vienne
  • Langue : Allemand, hongrois
  • Monnaie : Couronne
  • Religion : Catholique romaine
  • Devise : Indivisibiliter ac inseparabiliter - Indivisibles et inséparables
  • Hymne national :Gott erhalte
  • Drapeau : Son origine remonte au blason de la maison régnante des Babenberg au cours du XIIIe siècle. Selon la légende, l'origine semble être l'utilisation comme bannière de la chemise ou de la tunique tachée de sang du duc Léopold V lors du siège de Saint-Jean-d'Acre en 1191. La chemise avait été protégée en partie par la ceinture qui la barrait.  C'est pour cette raison que le drapeau est composé de trois bandes horizontales dont deux rouges et une blanche de largeurs égales.

                                           

Géographie

  • Superficie en 1914 : 676 615 km²
  • Superficie en 1919 :
  • Population en 1914 : 50 700 000 habitants
  • Population en 1918 : 52 400 000 habitants

             

2 États de l'Empire austro-hongrois

  • Le Royaume d'Autriche - Capitale : Vienne
  • Le Royaume de Hongrie - Capitale : Budapest


Informations

  • Succédant à l'Empire d'Autriche, l'Empire austro-hongrois apparaît en 1867 suite au couronnement de François-Joseph, déjà empereur d'Autriche, au titre de roi de Hongrie. Un compromis politique de l'empereur avec les aristocrates hongrois lèse les intérêts des autres peuples de la Double monarchie que sont les Slaves et les Latins. L'empire austro-hongrois dure du 29 mai 1867 au 31 octobre 1918, soit au total 51 ans, 5 mois et 2 jours. Après la Russie, l'Empire austro-hongrois est le plus grand état d'Europe.

Politique

  • La constitution politique de l'Autriche-Hongrie fait suite à l'exclusion des empereurs d'Autriche de leurs zones d’influence traditionnelles : l'Italie (1860) puis l’Allemagne (1866). Le projet de François-Joseph Ier consiste alors à conforter son assise en associant les élites hongroises au pouvoir. Ce compromis est accepté par l’aristocratie hongroise car il pérennise ses privilèges féodaux dans ce pays. En 1867, François-Joseph, déjà empereur d’Autriche, est couronné roi de Hongrie à Budapest. Autocrate conservateur mais pragmatique, il s’appuie sur les facteurs de cohésion que sont la monarchie et sa bureaucratie, l’Église catholique, l’aristocratie et l’armée. Son petit-neveu lui succède en 1916 sous les noms de Charles Ier d’Autriche et Charles IV de Hongrie.

Économie

  • En 1913, 55% de la population active travaille dans l'agriculture et est la 4e puissance industrielle en Europe. Sa production a triplé entre 1880 et 1913 surtout dans les domaines de la métallurgie et de la construction mécanique. La double monarchie constitue un vaste marché intérieur, notamment pour les produits agricoles de Transleithanie. Le réseau ferroviaire a été multiplié par 8 entre 1860 et 1900. Il a récupéré son retard par rapport aux autres grands États européens grâce en particulier à l'impulsion de l'État. Trieste est devenu le huitième port européen et voit passer la moitié des exportations de la double monarchie.

Démographie

  • À la veille de la Grande Guerre, l’empire austro-hongrois est le troisième État européen par sa population.
  • L'empire austro-hongrois est composé d'une population très disparate et très déséquilibrée, ce qui constitue de nombreux problèmes au sein de l'Empire.
  • En 1910, les Allemands représentent 23,4%, soit 12 006 600 habitants dont 10 millions en Autriche et 2 millions en Hongrie.
  • En 1910, les Magyars représentent 19,6%, soit 10 056 300 habitants dont la plupart vivent dans l'Est de la Transylvanie.
  • En 1910, les Tchèques représentent 12,5%, soit 6 442 130 habitants dont la plupart vivent en Bohême, en Moravie et en Silésie.
  • En 1910, les Polonais représentent 9,7%, soit 4 976 800 habitants dont la plupart vivent en Galicie occidentale et en Silésie.
  • En 1910, les Serbes, les croates et les bosniaques représentent 8,5%, soit 4 380 890 habitants dont la plupart vivent en Dalmatie, en Croatie-Slavonie et en Bosnie-Herzégovine.
  • En 1910, les Ukrainiens représentent 7,8%, soit 3 997 830 habitants dont la plupart vivent en Galicie orientale, en Marmatie et au Nord de la Bucovine.
  • En 1910, les Roumains représentent 6,3%, soit 3 224 145 habitants dont la plupart vivent en Transylvanie, en Marmatie et en Bucovine.
  • En 1910, les Slovaques représentent 3,8%, soit 1 967 970 habitants dont la plupart vivent en Haute-Hongrie.
  • En 1910, les Slovènes représentent 2,4%, soit 1 225 620 habitants dont la plupart vivent en Basse-Styrie, en Carniole et à Trieste.
  • En 1910, les Italiens et les Dalmates représentent 1,5%, soit 768 420 habitants dont la plupart vivent en Istrie, en Dalmatie, au Trentin, à Trieste et à Fiume.

Religion

  • Les habitants de l'empire austro-hongrois sont principalement catholiques. Seuls la Bohême-Moravie et la Transylvanie regroupent des protestants.
  • En 1910, les catholiques représentent 76,6% de la population de l'empire.
  • En 1910, les protestants représentent 8,9% de la population de l'empire.
  • En 1910, les orthodoxes représentent 8,7% de la population de l'empire.
  • En 1910, les juifs représentent 4,4% de la population de l'empire.
  • En 1910, les musulmans représentent 1,3% de la population de l'empire.

Guerre 14-18

  • En 1914, l'Armée austro-hongroise est très hétéroclite vu la taille de son Empire. L'Armée rassemble 29% d'Autrichiens, 18% de Hongrois, 5% de Roumains, des Tchèques, des Slovaques, des Slovènes, des Croates, des Bosniaques, des Serbes, des Polonais, des Ruthènes et 1% d'Italiens. Pas moins de 47% des troupes appartiennent donc à une ethnie slave. Parmi les officiers, 75% sont autrichiens. L'Armée austro-hongroise combat principalement sur le front de l'Est et sur le front des Balkans. Sur le front de l'Ouest, ce ne sont que des régiments temporaires auxiliaires des troupes allemandes qui y sont envoyées. Cette présence, globalement peu importante sauf à partir du printemps 1918, est jugée, à tort, peu significative. Il faut quand même souligner que ce sont deux demi-bataillons d’artillerie lourde autrichiens, comportant quatre batteries à deux mortiers de 305 mm Skoda, qui sont envoyés en urgence en Belgique pour aider les troupes allemandes à s'emparer des fortifications belges à Namur et Anvers. Ces mêmes bataillons sont ensuite envoyés en France pour effectuer des bombardements sur les forteresses françaises de Troyon et Louiville. En 1918, ce sont 16 000 hommes qui sont envoyés aux Allemands pour effectuer des travaux nécessaires à la préparation de leurs offensives. Cette présence incontestable mais mal connue est pourtant significative, même s’il est vrai que, pendant tout le conflit, le front Ouest demeure le théâtre d’opérations exclusif de l’armée allemande.

Informations

  • Chef d'État : Empereur François-Joseph Ier du 02/12/1848 au 21/11/1916
  • Chef d'État : Empereur Charles Ier du 22/11/1916 au 12/11/1918
  • Ministre-président de Cisleithanie : Comte Karl von Stürgkh du 03/11/1911 au 21/10/1916
  • Ministre-président de Cisleithanie : Ernst von Koerber du 29/10/1916 au 20/12/1916
  • Ministre-président de Cisleithanie : Comte Heinrich von Clam-Martinic du 20/12/1916 au 23/06/1917
  • Ministre-président de Cisleithanie : Ernst Seidler von Feuchtenegg du 23/06/1917 au 27/07/1918
  • Ministre-président de Cisleithanie : Baron Max Hussarek von Heinlein du 27/07/1918 au 27/10/1918
  • Ministre-président de Cisleithanie : Heinrich Lammasch du 27/10/1918 au 11/11/1918
  • Chef d'État : Empereur François-Joseph Ier du 02/12/1848 au 21/11/1916
  • Chef d'État : Empereur Charles Ier du 22/11/1916 au 12/11/1918
  • Ministre-président de Hongrie : Comte István Tisza du 10/06/1913 au 15/06/1917
  • Ministre-président de Hongrie : Móric Esterházy du 15/06/1917 au 23/08/1917
  • Ministre-président de Hongrie : Sándor Wekerle du 23/08/1917 au 29/10/1918
  • Ministre-président de Hongrie : comte János Hadik de Futak du 30/10/1918 au 31/10/1918
  • Ministre-président de Hongrie : comte Mihály Károlyi de Nagykároly du 31/10/1918 au 11/01/1919

Autres civils

Système politique

  • Le Compromis austro-hongrois établit en 1867 la double monarchie d’Autriche-Hongrie, remplaçant l’Empire d'Autriche lui-même issu en 1804 de l’Empire des Habsbourg. Ce compromis est signé par l’empereur François-Joseph d’Autriche et une délégation hongroise, dirigée par l’homme d’État Ferenc Deák. Il dresse le cadre d’un nouveau mode de gouvernement par lequel les régions autrichiennes et hongroises sont gouvernées par des Parlements et des premiers ministres différents. L’unité, sous forme d’union personnelle, est assurée par un souverain, une armée et plusieurs ministères communs.
  • L'empire d'Autriche et le royaume de Hongrie sont désormais deux entités autonomes et égales formant une « double monarchie », aussi appelée « monarchie danubienne » ou « Autriche-Hongrie ». Ils disposent chacun de leur propre constitution, d'inspiration libérale au sens politique du terme, de leur propre Parlement et de leur propre budget. Les deux chambres du Parlement de chaque partie de la monarchie danubienne envoient des représentants à une sorte de Parlement commun, les Délégations, pour voter le budget commun.
  • Comme le compromis est décennal, il doit être renégocié tous les dix ans. L'essentiel de la négociation porte sur le montant de la participation de chacune de ses deux entités. En 1867, le partage du budget commun se fait ainsi : 70 % pour l'empire d'Autriche, 30 % pour le royaume de Hongrie. Jusqu'en 1907, la participation hongroise augmente progressivement jusqu'à concourir à 35 % du budget commun.

Informations

  • Chef suprême des armées : François-Joseph Ier du 02/12/1848 au 08/12/1914
  • Chef suprême des armées : Friedrich Maria Albrecht Wilhelm Karl du 08/12/1914 au 02/12/1916
  • Chef suprême des armées : Charles Ier d'Autriche du 02/12/1916 au 03/11/1918
  • Chef suprême des armées : Hermann Kövess von Kövessháza du 03/11/1918 au 01/12/1918
  • Chef des armées : Conrad von Hötzendorf du 01/12/1906 au 01/03/1917
  • Chef des armées : Arthur Arz von Straußenburg du 01/03/1917 au 03/11/1918
  • Service militaire obligatoire : 1866
  • Mobilisation générale : 25 juillet 1914
  • Entrée en guerre : 28 juillet 1914
  • Capitulation : 03 novembre 1918

Autres militaires

Tenues & décorations

Armement & équipement

Forces armées de 1914 à 1918

Forces armées en 1914

  • Troupes engagées : 1 800 000 soldats
  • Infanterie : 48 divisions, 39 bataillons de chasseurs
  • Cavalerie : 11 divisions
  • Artillerie : 1 200 pièces
  • Marine : 3 croiseurs cuirassé, 2 croiseurs protégés, 4 croiseurs légers, 9 cuirassés pré-Dreadnought, 4 dreadnoughts, 27 destroyers, 79 torpilleurs, 8 sous-marins et 16 000 marins
  • Aviation : 70 appareils d'observation
  • Matériel :
  • Animaux : 120 000 chevaux

Forces armées en 1918

  • Troupes engagées : soldats
  • Infanterie : ...
  • Cavalerie : ...
  • Artillerie : ...
  • Marine : ...
  • Aviation : ...
  • Matériel : ...
  • Animaux : ...

Aucune

  • -

Situation géographique

Dates

07Octobre

Empire allemand

Naissance de la Duplice entre l'Allemagne et l'Autriche-Hongrie sous l'impulsion de Bismarck. Cette alliance oblige l'Autriche-Hongrie à rompre toute relation diplomatique amicale avec la France.

1879

20Mai

Royaume d'Italie

En 1881, les Français prennent pied en Tunisie et étendent leur empire colonial. Cet événement incite alors l'Italie à demander son intégration dans la Duplice et ce malgré les différends qui l'opposent à l'Autriche-Hongrie pour des raisons territoriales. La Triplice est née.

1882

30Octobre

Royaume de Roumanie

La Roumanie est secrètement associé à la Triplice par un traité signé le 30 octobre 1883, malgré l'existence en Transylvanie austro-hongroise d'une importante minorité roumaine. Il est renouvelé plusieurs fois jusqu’en 1914.

1883

02Août

Empire ottoman

Cet accord fut gardé secret dans un premier temps, l'Empire ottoman gardant officiellement une position neutre pendant le début de la Grande Guerre.

1914

03Mai

Royaume d'Italie

L'Italie se désengage de la triplice et dans les jours qui suivent, Giovanni Giolitti et le parlement combattent la dernière bataille pour sauver l'Italie du conflit pendant que les nationalistes manifestent pour l'entrée en guerre de l'Italie.

1915

06Septembre

Royaume de Bulgarie

L'Allemagne, l'Autriche-Hongrie et l'empire ottoman signe un traité d'alliance avec la Bulgarie à Sofia. Selon ce traité, la Bulgarie recevrait la Macédoine ainsi qu'une partie de la Serbie traditionnelle en contre partie de son entrée dans le conflit aux côtés des puissances centrales. Elle n'entrera en guerre qu'au mois d'octobre suivant.

1915

Dates

28Juillet

Royaume de Serbie

À la suite de l’attentat de Sarajevo, l'Autriche-Hongrie, soupçonnant le gouvernement serbe d'avoir commandité l'assassinat, déclare la guerre au Royaume de Serbie.

1914

05Août

Empire russe

L'Autriche-Hongrie déclare la guerre à l'empire russe qui mobilise son armée afin de protéger le royaume de Serbie.

1914

25Août

Empire du Japon

L'Autriche-Hongrie déclare la guerre à l'empire du Japon en réaction à la déclaration de guerre de l'empire du Japon à l'Allemagne.

1914

15Mars

Portugal

L'Autriche-Hongrie déclare la guerre au Portugal suite à la déclaration de guerre de l'Allemagne au Portugal.

1916

Batailles de 1914 à 1918

  • Date16 août 1914
  • LieuBataille du Cer
  • Troupes engagées200 000 VS 180 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille
  • Date23 août 1914
  • LieuBataille de Krasnik
  • Troupes engagées144 000 VS 104 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date26 août 1914
  • LieuBataille de Lemberg
  • Troupes engagées1 000 000 VS 1 200 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date26 août 1914
  • LieuBataille de Komarów
  • Troupes engagées200 000 VS 200 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date24 septembre 1914
  • LieuSiège de Przemyśl
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date16 novembre 1914
  • LieuBataille de la Kolubara
  • Troupes engagées280 000 VS 250 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date01 mai 1915
  • LieuOffensive de Gorlice-Tarnów
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date23 juin 1915
  • LieuBataille de l'Isonzo (1)
  • Troupes engagées100 000 VS 200 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date18 juillet 1915
  • LieuBataille de l'Isonzo (2)
  • Troupes engagées105 000 VS 260 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date18 octobre 1915
  • LieuBataille de l'Isonzo (3)
  • Troupes engagées137 000 VS 338 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date10 novembre 1915
  • LieuBataille de l'Isonzo (4)
  • Troupes engagées100 000 VS 200 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date09 mars 1916
  • LieuBataille de l'Isonzo (5)
  • Troupes engagées100 000 VS 286 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date15 mai 1916
  • LieuBataille d'Asiago
  • Troupes engagées300 000 VS 172 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date06 août 1916
  • LieuBataille de l'Isonzo (6)
  • Troupes engagées126 000 VS 231 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date14 septembre 1916
  • LieuBataille de l'Isonzo (7)
  • Troupes engagées150 000 VS 240 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date10 octobre 1916
  • LieuBataille de l'Isonzo (8)
  • Troupes engagées196 000 VS 210 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date31 octobre 1916
  • LieuBataille de l'Isonzo (9)
  • Troupes engagées170 000 VS 225 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date10 mai 1917
  • LieuBataille de l'Isonzo (10)
  • Troupes engagées200 000 VS 400 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date10 juin 1917
  • LieuBataille du mont Ortigara
  • Troupes engagées100 000 VS 300 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date01 juillet 1917
  • LieuOffensive Kerenski
  • Troupes engagées
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date06 août 1917
  • LieuBataille de Marasesti
  • Troupes engagées245 000 VS 218 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date18 août 1917
  • LieuBataille de l'Isonzo (11)
  • Troupes engagées250 000 VS 600 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date24 octobre 1917
  • LieuBataille de Caporetto
  • Troupes engagées350 000 VS 410 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date10 juin 1918
  • LieuBataille du Piave
  • Troupes engagées800 000 VS 700 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date24 octobre 1918
  • LieuBataille de Vittorio Veneto
  • Troupes engagées800 000 VS 650 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille

Militaires

  • Total des soldats mobilisés entre 1914 et 1918 : 7 800 000 soldats
  • Total des morts et portés disparus entre 1914 et 1918 : 1 100 000 soldats
  • Total des blessés entre 1914 et 1918 : 3 620 000 soldats

Civils

  • Total des morts et portés disparus entre 1914 et 1918 : 467 000 civils