La Grande Guerre

Royaume de Pologne

1916 - 1918


Informations

  • Conseil de Régence : Cardinal Kakowsk, Prince Lubomirski, Józef Ostrowski
  • Statut : Monarchie
  • Capitale : Varsovie
  • Langue : Polonais
  • Monnaie : Mark polonais
  • Religion : Catholique
  • Devise :
  • Hymne national : ...
  • Drapeau : ...

Géographie

  • Superficie en 1914 : 7 692 060 km²
  • Superficie en 1919 : ...
  • Population en 1914 : 4 400 000 habitants
  • Population en 1919 : 4 700 000 habitants

            

Informations

  • En 1915, les succès austro-allemands face à l'armée impériale russe permettent aux empires centraux non seulement de chasser les troupes russes de Galicie austro-hongroise, mais aussi d'occuper la Pologne russe. Le Royaume de Pologne est ainsi mis en place à partir du Royaume du Congrès et d'après la déclaration du 05 novembre 1916 faite par l'Empereur Guillaume II et l'Empereur François-Joseph Ier. Dès la fin des opérations militaires dans le Royaume du Congrès, son territoire est considéré comme un butin de guerre des puissances centrales. Le royaume de Pologne est alors partagé en deux zones d'occupation en fonction de leurs intérêts. Ainsi, dès 1915, l'Allemagne, acteur décisif de la conquête de la Pologne russe, dispose d'arguments dans les négociations avec les Austro-Hongrois portant sur le partage du pays, ne serait-ce que sa participation décisive à la conquête. Au mois de mai 1916, les puissances centrales précisent les objectifs poursuivis en Pologne : les territoires polonais doivent se voir placés sous le strict contrôle des puissances centrales. Le nouvel État, qui n'obtient jamais beaucoup de soutien en Allemagne, ne vise en réalité qu'à permettre la création d'une armée polonaise à la disposition des puissances centrales.

Politique

  • ...

Économie

  • La politique de terre brûlée menée par les Russes pendant la Grande retraite de 1915, démontant les usines, déplaçant les populations polonaises à l'intérieur de la Russie, laisse l'économie polonaise dans un état désastreux. En 1916, les fonctionnaires prussiens en poste auprès des autorités d'occupation mettent en place les moyens institutionnels de lier intimement et à long terme l'économie du futur royaume à celle de l'Allemagne. Les régions industrielles de la Pologne prussienne disposeraient d'un arrière-pays propice à leur développement et fournisseur de matières premières. Le cadre mis en place en novembre 1916 est avant tout destiné à légaliser et à pérenniser la mise sous tutelle politique et économique de la Pologne par le Reich. Le Plan Hindenburg de 1916, visant à exploiter les territoires occupés pour le compte de l'économie de guerre des puissances centrales est également appliqué dans le royaume. De sévères réquisitions de denrées alimentaires sont organisées, les forêts sont pillées pour les besoins de l'Allemagne, des déportations de main d’œuvre sont mises en place. Au cours des négociations de 1916, devant permettre la mise en place du nouveau royaume, les négociateurs allemands, influencé par les agrariens et industriels allemands, souhaitent contrôler les voies de communications fluviales et ferroviaires polonaises ainsi que le contrôle des principaux bassins industriels de la Pologne russe.

Guerre de 1914-1918

  • Durant un rassemblement à Paris en 1914, Józef Piłsudski déclare que dans la guerre imminente, pour que la Pologne recouvre son indépendance, la Russie devrait être battue par les Empires centraux et que ces derniers devraient être défaits par la France, le Royaume-Uni et les États-Unis. Au déclenchement de la Grande Guerre, le 03 août 1914, Józef Piłsudski forme une petite unité militaire à Cracovie à partir des membres ayant suivis une formation paramilitaire. Le même jour, Władysław Belina-Prażmowski à la tête d'une unité de cavalerie est envoyé en reconnaissance en territoire russe avant même la proclamation de l'état de guerre entre la Russie et l'Autriche-Hongrie. La stratégie de Józef Piłsudski est d'envoyer ses troupes au nord dans une zone évacuée par l'armée impériale russe dans l'espoir de pouvoir faire une percée jusqu'à Varsovie et déclencher une insurrection nationale. Le 12 août 1914, les forces de Józef Piłsudski prennent la ville de Kielce mais là il y découvre une population moins enthousiaste que ce qu'il espère. Peu après, Józef Piłsudski établit officiellement les légions polonaises et prend le commandement de la première brigade. À l'automne 1914, il informe secrètement le gouvernement britannique que ses légions ne combattraient jamais la France ou le Royaume-Uni mais uniquement la Russie. Au milieu de l'année 1916, les légions polonaises jouent un rôle important dans le ralentissement des offensives russes contre l'Allemagne. C'est le moment choisi par Józef Piłsudski pour demander aux Empires centraux de garantir l'indépendance de la Pologne. Le 05 novembre 1916, les Empires centraux proclament l'indépendance de la Pologne en espérant accroître le nombre de troupes polonaises qui pourraient être déployées face à la Russie sur le Front de l'Est. À la suite de la Révolution de Février en Russie et devant la situation de plus en plus difficile des Empires centraux, Józef Piłsudski interdit aux soldats polonais de prêter serment de loyauté aux Empires centraux. Cette interdiction a pour conséquence immédiate son arrestation et sonemprisonnement à Magdebourg. Quat aux unités combattantes polonaises, elles sont dissoutes et les hommes sont intégrés dans l'armée austro-hongroise. Le 08 novembre 1918, trois jours avant l'Armistice, Józef Piłsudski et son collègue, le colonel Kazimierz Sosnkowski, sont relâchés par les Allemands.

Légions polonaises

  • Les légions polonaises sont des unités militaires constituées de volontaires polonais. Le 14 août 1914, le grand-duc Nicolas Nikolaïevitch de Russie lance un appel aux peuples slaves d'Autriche-Hongrie pour qu'ils se joignent à la Russie. Le 09 septembre 1914, le chancelier allemand Bethmann-Hollweg promet un régime d'autonomie à la Pologne, à la Lituanie et à l'Ukraine. Les Allemands envisagent de créer une unité à partir des déserteurs polonais de l'armée russe mais ce projet est vite abandonné. C'est l'Autriche-Hongrie qui, pour gagner l'appui des nationalistes polonais, autorise la formation de la première légion polonaise officielle : celle-ci prête serment les 4 et 5 septembre 1914 comme unité de la Landwehr austro-hongroise. Elle intègre les 4 000 volontaires rassemblés à Kielce par Józef Piłsudski, lequel fait figure de chef militaire tout en gardant ses distances avec le Comité national pro-autrichien de Cracovie. Dans le même temps, Piłsudski développe une organisation militaire secrète (Polska Organizacja Wojskowa ou POW, Organisation militaire polonaise) à l'intérieur de la Pologne russe. D'autres unités de volontaires polonais sont créées en 1914 parmi les Alliés de la Grande Guerre : la Légion des Bayonnais, intégrée à la Légion étrangère française, et la Légion de Puławy, première des forces polonaises en Russie. Les légions polonaises et la POW ne représentent en fait qu'une petite partie des Polonais ayant pris part au conflit : au total, sur le territoire de l'ancien royaume de Pologne, 3 666 000 hommes dont 2 400 000 d'origine polonaise seront mobilisés dans les armées régulières russe, austro-hongroise et allemande et 450 000, dont 300 000 Polonais, y seront tués.

Informations

  • Conseil de Régence : Cardinal Kakowski, Prince Lubomirski, Józef Ostrowski du ...

Autres civils

  • Liste des civils importants

Système politique

  • ...

Informations

  • Commandant en chef des armées : Józef Piłsudski - officieusement
  • Service militaire obligatoire : -
  • Mobilisation générale : -
  • Entrée en guerre : 05 août 1914
  • Capitulation : -

Autres militaires

  • Liste des militaires importants

Tenues & décorations

  • Uniformes
  • Coiffures
  • Grades
  • Décorations

Armement & équipement

  • Armée de Terre :
  • Force aérienne (Armée de Terre) :
  • Armée de Mer :

Forces armées de 1914 à 1918

  • Structure de l'armée
  • Organisation des armées

Forces armées en 1914

  • Troupes engagées : ... soldats
  • Infanterie : ...
  • Cavalerie : ... cavaliers
  • Artillerie : ...
  • Marine : ...
  • Aviation : ...
  • Matériel :
  • Animaux :

Forces armées en 1918

  • Troupes engagées : ... soldats
  • Infanterie : ...
  • Cavalerie : ... cavaliers
  • Artillerie : ...
  • Marine :
  • Aviation : ...
  • Matériel :
  • Animaux :

Aucune

  • -

Situation géographique

Aucune

Aucune

Batailles de 1914 à 1918

  • Date...
  • Lieu...
  • Troupes engagéesVS
  • Belligérants VS
Détails de la bataille

Militaires

  • Total des soldats engagés entre 1916 et 1918 : ... soldats
  • Total des morts et portés disparus entre 1916 et 1918 : ... soldats
  • Total des blessés entre 1916 et 1918 : ... soldats

Civils

  • Total des morts et portés disparus entre 1916 et 1918 : ...