La Grande Guerre

Raj britannique

1858 - 1947


Informations

  • Chef d'État : George V
  • Vice-roi des Indes : Charles Hardinge
  • Statut : Colonie britannique
  • Capitale : New Delhi
  • Langue : Anglais
  • Monnaie : Roupie
  • Religion : Hindouiste
  • Devise :
  • Hymne national : God Save the King
  • Drapeau : ...

                                           

Géographie

  • Superficie en 1914 : 4 903 312 km²
  • Superficie en 1919 : ... km²
  • Population en 1914 : 321 200 000 habitants
  • Population en 1918 : 329 300 000 habitants


Informations

  • L'Empire des Indes est composé de deux types de territoires : l' Inde britannique, c'est-à-dire les territoires soumis à l'administration directe des Britanniques et organisées en provinces, et les États princiers, c'est-à-dire les États sur lesquels la couronne britannique exerce sa suzeraineté. Les Indes britanniques désignent la partie du sous-continent indien placée sous la domination britannique de 1757 à 1947. Au début du XXe siècle, il existe huit provinces majeures, dirigées par un gouverneur ou un lieutenant-gouverneur, et cinq provinces moins importantes dirigées par un commissaire en chef. Après la révolte des cipayes en 1857, le Parlement britannique décide de dissoudre la Compagnie britannique des Indes orientales et de transférer la gestion de l'Inde à la couronne. Cette reprise en main concerne d'abord l'armée. Du coup, les unités composées de soldats musulmans ou brahmanes d'Uttar Pradesh, qui ont formé le cœur de la rébellion, sont dissoutes et les régiments indiens sont privés de leur artillerie. À l'inverse, de nouveaux régiments de sikhs et Baloutches, considérés par les Britanniques comme fiables, sont créés. Le nombre d'unités composées uniquement de Britanniques est doublé. Cette nouvelle organisation de l'armée restera inchangée jusqu'en 1947.

Politique

  • Après la révolte des cipayes en 1857 et la dissolution de la Compagnie britannique des Indes orientales par le Parlement britannique, l'administration de l'Inde est confiée à l'Indian Civil Service, un corps de fonctionnaires qualifiés et professionnels, dans le but d'éviter la corruption à l'oeuvre au sein de l'ancienne Compagnie des Indes. Dans les années qui suivent 1858, les Britanniques entreprennent également un certain nombre de réformes législatives comme la création d'un registre obligatoire des naissances, des morts, des mariages, des adoptions et des changements de propriétés et testaments. Le premier recensement indien est conduit en 1871 et 1872. Des milliers d'écoles primaires et secondaires sont ouvertes, la plupart uniquement pour les garçons. Cette politique contribue à créer une bureaucratie qualifiée et efficace qui alimente l'Indian Civil Service.

Économie

  • La Compagnie des Indes orientales puis le gouvernement colonial encouragent la construction de nombreuses lignes de chemin de fer. Le réseau, le quatrième du monde à la fin du XIXe siècle, est construit et géré par des entreprises privées. Les administrateurs et ingénieurs sont britanniques. Au début, les Indiens n'occupent que des postes non qualifiés. Dès 1854, le gouverneur général Lord Dalhousie établit un plan de construction de grandes lignes connectant les principales régions d'Inde. Les investissements privés, garantis par le gouvernement, affluent et le réseau s'étend rapidement. Magré tout ces efforts, l'économie indienne ne croit que de 1 % par an entre 1880 et 1920, suivant la progression de la population et n'améliorant pas le revenu par habitant. L'agriculture demeure largement dominante et la création d'importants réseaux d’irrigation oriente la production de jute, de coton, de sucre de canne, de café et thé vers l'exportation. La production d'opium est très importante et assure 14 % de son budget en 1880.

Guerre 1914-1918

  • Entre 1903 et 1947, l'Armée de l'Inde comprend deux entités distinctes : l'Armée indienne (Indian Army) composée de régiments indigènes commandés par des officiers britanniques et l'Armée britannique en Inde (British Army in India) constituée de régiments britanniques stationnés en Inde. Les unités britanniques et indiennes sont commandées par une structure en commun, avec une armée répartie au nord et au sud, composée de 9 divisions d'infanterie et 8 brigades de cavalerie. L'Indian Army compte 141 890 fantassins, 24 854 cavaliers et 3 104 artilleurs. Quant à la British Army in India, elle compte 77 075 fantassins, 6 065 cavaliers et 17 140 artilleurs. La majorité de l’armement léger est produit sur place par les Indian Ordnance Factories. Dès le déclenchement de la Grande Guerre, le gouvernement impérial indien annonce qu'il peut fournir deux divisions et une brigade de cavalerie. Au total, environ 1,4 million d'Indiens et de soldats britanniques de l'Armée britannique des Indes participent à la guerre, principalement en Irak et au Moyen-Orient. La participation des Indiens a de fortes répercussions sur l'imaginaire collectif, notamment grâce à la presse qui raconte la bravoure des soldats de l'Empire aux côtés des britanniques. La guerre conduit également les leaders politiques indiens à demander plus d'autonomie. Au total, 1 400 000 Indiens servent durant le conflit dont 850 000 outre-mer.

Informations

  • Chef d'État : George V
  • Vice-roi des Indes : Charles Hardinge du 23/11/1910 au 04/04/1916
  • Gouverneur général britannique : Sir Frederic Thesiger du 04/04/1916 au ../../1921

Autres civils

  • Liste des civils importants

Système politique

  • ...

Informations

  • Commandant en chef des armées : Général Beauchamp Duff de 1914 à 1916
  • Commandant en chef des armées : Général Charles Monro de 1916 à 1920
  • Service militaire obligatoire : ...
  • Mobilisation générale : ...
  • Entrée en guerre : ...
  • Capitulation : -

Autres militaires

  • Liste des militaires importants

Tenues & décorations

  • Uniformes
  • Coiffures
  • Grades
  • Décorations

Armement & équipement

  • Armée de Terre : Indian Army
  • Force aérienne : -
  • Armée de Mer : Royal Indian Navy

Forces armées en 1914

  • Troupes engagées : 155 000 soldats
  • Infanterie : 2 divisions
  • Cavalerie : 1 brigade
  • Artillerie : ...
  • Marine : ...
  • Aviation : ...
  • Matériel : ...
  • Animaux :

Forces armées en 1918

  • Troupes engagées : ... soldats
  • Infanterie : ... divisions
  • Cavalerie : ... cavaliers
  • Artillerie : ...
  • Marine : ...
  • Aviation : ...
  • Matériel : ...
  • Animaux :

Aucune

  • -

Situation géographique

Dates

Aucune

Batailles de 1914 à 1918



  • Date10 octobre 1914
  • LieuBataille de la Bassée
  • Troupes engagées VS
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date13 octobre 1914
  • LieuBataille d'Armentières
  • Troupes engagées VS
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date29 octobre 1914
  • LieuCampagne de Mésopotamie
  • Troupes engagées VS
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date18 décembre 1914
  • LieuBataille de Givenchy
  • Troupes engagées VS
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date26 janvier 1915
  • LieuBataille du Sinaï
  • Troupes engagées VS
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date10 mars 1915
  • LieuBataille de Neuve-Chapelle
  • Troupes engagées40 000 VS 20 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date18 mars 1915
  • LieuBataille des Dardanelles
  • Troupes engagées569 000 VS 315 500
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date22 avril 1915
  • LieuBataille d'Ypres (2)
  • Troupes engagées VS
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date05 mai 1915
  • LieuBataille de Krithia
  • Troupes engagées60 000 VS 50 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date15 mai 1915
  • LieuBataille de Festubert
  • Troupes engagées60 000 VS 30 000
  • Belligérants VS
Détails de la bataille


  • Date25 septembre 1916
  • LieuBataille de Morval
  • Troupes engagées VS
  • Belligérants VS
Détails de la bataille

Militaires

  • Total des soldats engagés entre 1914 et 1918 : 1 400 000 soldats
  • Total des morts et portés disparus entre 1914 et 1918 : 64 000 soldats
  • Total des blessés entre 1914 et 1918 : 69 214 soldats

Civils

  • Total des morts et portés disparus entre 1914 et 1918 : ... civils