La Grande Guerre

De A à Z

Découvrez le langage des tranchées ainsi que le vocabulaire propre aux armées en guerre.

F...

23
Façon de reposer des fusils verticalement par groupe de trois, en triangle, adossés ensemble par leurs canons.
Littéralement «gris de campagne» : couleur de l’uniforme allemand. Par extension, désigne le fantassin allemand.
Latrines de campagne, généralement creusées dans la terre un peu à l’écart des tranchées principales. Les soldats s’y rendent pour « poser culotte », selon l’expression employée.
Politique pratiquée par les autorités d'occupation allemandes lors de la Grande guerre en Belgique afin de permettre sa scission et sa germanisation. Cette politique ets fondée sur l'exploitation des problèmes linguistiques en Belgique, en particulier la discrimination de la langue néerlandaise en cours avant la Première Guerre mondiale et sur le pangermanisme.
Ensemble des forces navales.
Ensemble de navires de faible tonnage, composé essentiellement de torpilleurs et de vedettes.
Bâtiment militaire conçu pour la guerre défensive.
Sorte de petit fort d'une taille permettant d'abriter quelques hommes.
Ouvrage de défense militaire.
Dans le schéma de défense de l'armée britannique en 1918, la forward zone correspond en fait à la première ligne. Composée d'une tranchée et d'un nombre important de redoutes réparties le long du front, elle est destiné à recevoir le premier impact de l'armée ennemie et à ralentir son avance au maximum.
Durant la guerre, les inhumations collectives sont fréquentes, en particulier au début de la guerre car les pertes sont énormes et les unités ne sont pas organisées pour enterrer leurs morts. Des fosses communes peuvent être creusées à proximité des lignes.
Extrémité d’une galerie de mine se situant sous les lignes adverses, destinée à être remplie d’explosifs.
Décoration collective accordée à certaines unités à partir de 1916. Elle se traduit par une cordelette qui orne l’uniforme militaire à l’épaule.
Caporal chargé des écritures.
Soldat qui ne fait pas partie de l'armée régulière.
Pratiques par lesquelles les combattants des tranchées tentent de réduire ou d'interrompre la violence du conflit.
Refuser de se battre et faire cause commune avec ceux qu'ils ont mission de combattre. Ce refus peut se solder par une manifestation de sentiments mutuels de sympathie.
Zone des premières lignes de combat.
Désignation péjorative des Allemands par les Français. Moins usité que le synonyme "Boche".
Obus qui explose en l’air au dessus des troupes adverses. Pour cela il est muni à son sommet d’une « fusée » réglée pour déclencher l’explosion de l’obus au bout d’un temps calculé à l’avance. Le « fusant » est composé d’explosif et de billes de plomb ou d’acier appelées shrapnels.
Arme individuelle de tir.
Fantassin de la marine.
Expression désignant les soldats exécutés pour refus d'obéissance ou d'insubordination.