La Grande Guerre

De A à Z

Découvrez le langage des tranchées ainsi que le vocabulaire propre aux armées en guerre.

O...

13
En allemand, commandant suprême des forces armées impériales et royales austro-hongroises.
En allemand, organe de commandement de l’armée allemande.
Tout bien qui par sa nature, son emplacement, sa destination ou son utilisation apporte une contribution effective à l'action militaire et dont la destruction totale ou partielle, la capture ou la neutralisation offre un avantage militaire précis.
Soldat positionné de sorte à aider l'ajustement des tirs d'artillerie.
Position élevée permettant d’avoir une vue sur le champ de bataille, particulièrement utile pour permettre les réglages d’artillerie.
Projectile contenant une charge de poudre destinée à le faire exploser et une charge de destruction adaptée aux effets à obtenir.
Canon relativement court qui peut effectuer du tir direct, du tir plongeant et du tir vertical.
Nom donné en France aux affections psychologiques consécutives à l’expérience du bombardement.
Situation dans laquelle se trouve un État, au cours ou à l'issue d'un conflit, envahi et placé sous domination militaire étrangère sans pour autant être annexé.
Offensives alliées se succédant tout le long du front occidental.
Militaire jouant le rôle d’intermédiaire entre les armées de deux pays afin de coordonner leurs activités.
Action planifiée (dates, moyens déployés, horaires, personnels, encadrements et objectifs) mené par des forces armées.
Lieu où sont inhumés les restes de soldats non identifiés tombés au front.