La Grande Guerre

De A à Z

Découvrez le langage des tranchées ainsi que le vocabulaire propre aux armées en guerre.

R...

32
Désigne un prisonnier.
Opération militaire ponctuelle d'assaut ou de pénétration profonde en territoire ennemi d'une unité mobile pour y pratiquer la reconnaissance, la collecte de renseignements, notamment par la capture de prisonniers, le sabotage et la destruction. Ce sont des opérations rapides et dévastatrices, jouant sur l'effet de surprise et la mobilité de l'assaillant et ne visant pas à obtenir un gain territorial comme une offensive classique.
Malade.
Tapage.
Galerie étroite qui mène à la chambre de mine.
Soldat de petite taille.
Plat servi aux soldats, équivalent au ragoût.
Diminution imposée dans la distribution des réserves disponibles.
Rongeurs omniprésents dans l'univers du front. Ils incarnent la saleté, l'immonde, la méchanceté, etc. Le monde des tranchées est particulièrement propice au pullulement des rats, quel que soit le camp. Les réserves de nourriture, les nombreux déchets et les charniers encouragent la multiplication des rats.
Opération consistant à fournir des vivres et des munitions aux armées.
Suivi quantitatif et qualitatif des individus, des animaux (chevaux, mulets, pigeons voyageurs) et des matériels (automobiles, armes, bâtiment, etc.).
Ensemble des opérations administratives et militaires visant à entretenir les effectifs des unités de l'armée permanente et des réserves.
Acte par lequel une troupe ou une forteresse met bas les armes.
Soldat n'étant plus en condition de combattre ou matériel devenu obsolète ne rentrant plus dans les standards de l'armée.
Personne, qui se trouve hors du pays dont elle a la nationalité ou dans lequel elle a sa résidence habituelle, qui craint avec raison d’être persécutée ou exécutée.
Unité composant la division. Un régiment en 1914 regroupait 3000 à 4000 hommes, sous le commandement d’un colonel.
En allemand, chancelier impérial, qui est le ministre chargé de mener la politique du Reich durant la période impériale entre 1871 et 1918.
En allemand, drapeau de guerre du Reich.
Nom allemand donné à la chambre législative allemande.
Nom allemand donné à l'armée allemande.
Remplacement d’une unité combattante par une unité fraîche.
Situation des troupes à l’arrière.
Ordre que donne l’autorité militaire en place de mettre à sa disposition des personnes ou des choses.
Action de soustraire le gros de l'armée à l'emprise de l'ennemi.
Ensemble d'aménagements défensifs du terrain, de fortune, provisoires ou semi-permanents.
Ensemble des événements ayant conduit en février 1917 au renversement spontané du régime tsariste de Russie.
Arme de poing.
Régiment d'Infanterie Coloniale du Maroc.
Mode de déploiement de troupes peu nombreuses proportionnellement au terrain à couvrir qui permet d'interdire aux éclaireurs ennemis de pénétrer dans le dispositif ami.

RFC

Royal Flying Corps.
Surnom de la baïonnette du fusil Lebel.
Cuisine de campagne dans l’armée.
Marine de guerre britannique.
Nouvelle, bruit qui se répand dans le public, dont l'origine est inconnue ou incertaine et la véracité douteuse.