La Grande Guerre

De A à Z

Découvrez le langage des tranchées ainsi que le vocabulaire propre aux armées en guerre.

S...

25
Désignation d'une zone de front en saillie dans les lignes ennemies.
Désigne un caporal.
Salut réglementaire dans l’armée.
Surnom de soldats américains.
Dans le vocabulaire de la guerre de siège, la sape est une tranchée profonde permettant la circulation à l’abri des vues.
Soldat du génie réalisant des travaux de sape.
Surnom donné par les soldats français aux ballons captifs d'observation.

SDN

Société des Nations. Cette organisation internationale introduite par le traité de Versailles avait pour but de préserver la paix en Europe à la fin de la Grande Guerre.
Désigne les barbelés. Ce terme fait référence aux séchoirs à viande, utilisés pour déshydrater des morceaux de viande. La comparaison, terrible, témoigne de la dureté de ce conflit, dans lesquels les soldats s'assimilent, non sans un certain humour noir, à de la chair à canon.
Portion du front à laquelle est affectée une unité pour un temps donné.
Subdivision de la compagnie qui comprenait environ 65 hommes en 1914.
Terme d’artillerie qui désigne ceux qui sont directement chargés de la mise en œuvre d’une pièce.
Surnom donné aux soldats portugais.
Traumatisme psychologique dus aux bombardement d’artillerie.
Désigne initialement les balles de plomb contenues dans un obus fusant, puis les obus à balles eux-mêmes. Son nom provient de son inventeur britannique, le général Shrapnel.
Surnom donné par les soldats aux conserves de viande de bœuf en gelée contenues dans les rations. Le "singe" est la nourriture des combattants lorsque les unités sont en déplacement ou engagées sous un feu intense interdisant tout ravitaillement.
Idée émise par le prince de Joinville après la guerre de 1870 qui voulu ériger un monument à la gloire du soldat français inconnu tombé durant les combats. Pour se faire, un soldat, identifié comme français mais dont l'identité personnelle n'aura pu être établie, fut exhumé pour être enterré sous le monument érigé sa gloire et à la gloire et à celle des autres soldats français non identifiés.
Argent payé par l'État à chaque combattant en fonction de son grade.
Navire submersible.
Nom donné au grand quartier général des armées russes.
Terme allemand désignant un abri souterrain.
Art de coordonner, au plus haut niveau de décision, l'action de l'ensemble des forces militaires de la Nation pour conduire une guerre, gérer une crise ou préserver la paix.
Nom allemand désignant les troupes de chocs et d'assaut allemandes.
Titre porté par les monarques musulmans depuis l'an 1000.
Territoire gouverné par un sultan.