Statistiques > Le jour le plus meurtrier





Le er juillet fut le jour le plus meurtrier de la Grande Guerre.

Cette date marque les premières heures de l'offensive franco-britannique sur les positions allemandes de la Somme. Jamais autant de soldats ne sont tombés en 24h sur un champ de bataille !

En moyenne, on peut compter que   soldats ont trouvé la mort chaque jour,
sur l'ensemble des fronts.

Pour l'offensive de la Somme, au soir du er juillet , on déplora la perte de   soldats britanniques et de   blessés. Dans le camp allemand, le bilan n'était guère mieux. Les Allemands perdirent   soldats et presque autant de blessés.


Au total, il y eu en 24h pas moins de   soldats morts au combat !


 

 

Retour