La Grande Guerre

Personnages militaires de la force terrestre canadienne

Force terrestre - Force aérienne - Force navale

Richard Ernest William Turner

Lieutenant-général (3 étoiles) - Lieutenant general

Richard Ernest William Turner, né le 25 juillet 1871 à Québec au Canada et mort le 19 juin 1961 à Québec au Canada, rejoint la milice tant que sous-lieutenant en 1892. Il participe à la guerre des Boers et est promu major à l'âge de 29 ans. Promu brigadier général le 29 septembre 1914, il reçoit le commandement de la 3e Brigade de la 1re Division du corps expéditionnaire canadien (CEC). Sa division passe l'hiver 1914-1915 à s'entraîner en Angleterre. Elle est envoyée en France en février 1915. Il quitte son commandement le 12 août 1915. Il est promu major général en septembre 1915 et reçoit le commandement de la 2e Division. Suite à une erreur qu'il commet avec son adjoint lors de la bataille de Saint-Éloi en avril 1916, la division subit de lourdes pertes. Il est alors contraint de démissionner de son poste.

Commandant 3e Brigade d'infanterie canadienne 1914-1915
Commandant 2e Division canadienne 1915-1916

Julian Byng

Lieutenant-général (3 étoiles) - Lieutenant general

Julian Byng, né le 11 septembre 1862 à Hertfordshire, en Angleterre, et mort le 06 juin 1935 à Thorpe hall, en Angleterre, est un officier et homme d'État britannique. Il commence sa carrière militaire en participant aux campagnes au Soudan et lors de la seconde guerre des Boers. Lors du déclenchement de la Grande Guerre, il est envoyé en France en tant que commandant du Corps de Cavalerie britannique , qui comprend la Brigade de Cavalerie canadienne. Par la suite, il commande le 9e corps d'armée britannique lors de la bataille des Dardanelles. Après l'échec de la mission, il supervise le retrait britannique du détroit. En 1916, il prend le commandement du Corps d'Armée canadien sur le front ouest. Suite à sa victoire lors la bataille de la crête de Vimy en avril 1917, il prend le commandement de la 3e armée britannique, qu'il dirige lors de la première attaque massive de chars à la bataille de Cambrai. En 1921, il devient gouverneur général du Canada.

Commandant Corps de Cavalerie britannique 1914-1915
Commandant 9e Corps d'armée britannique 1915-1916
Commandant Corps d'armée canadien 1916-1917
Commandant 3e Armée britannique 1917-1919

Archibald Cameron Macdonell

Lieutenant-général (3 étoiles) - Lieutenant general

Archibald Cameron Macdonell, né le 06 octobre 1864 à Windsor, au Canada, et mort le 23 décembre 1941 à Kingston, au Canada, rentre dans la milice canadienne le 26 juin 1886. Le 06 avril 1888, il rejoint l'armée régulière canadienne en tant que lieutenant de cavalerie. En janvier 1900, il se porte volontaire dans le 2nd Battalion Canadian Mounted Rifles pour servir en Afrique du Sud lors de la guerre des Boers. De retour au Canada, il prend le commandement du régiment Lord Strathcona's Horse de mars 1907 à 1910 et d'avril 1912 à décembre 1915. Lors du conflit mondial, il prend le commandement de la 7e brigade d'infanterie canadienne. En juin 1917, il devient commandant de la 1re division canadienne. Il occupe ce poste jusqu'en mai 1919.

Commandant 7e Brigade d'infanterie canadienne 1914-1917 Commandant 1re Division canadienne 1917-1919

Malcolm Smith Mercer

Major général (2 étoiles) - Major general

Malcolm Smith Mercer, né le 17 septembre 1859 à Etobicoke au Canada britannique, et mort le 03 juin 1916 au mont Sorrel en Belgique, est un avocat diplômé en 1885. Il ouvre son propre cabinet qui a un certain succès. En parallèle à son métier d'avocat, il fait partie de la milice canadienne dès 1881. Il est passionné et gravit les échelons assez rapidement. Ainsi, il devient major dès 1903. En 1911, il est promu lieutenant-colonel. Il est aide de camp du ministre de la Défense, Sam Hughes, lors d'une tournée militaire en Europe, au cours de laquelle ils inspectent l'armée allemande. Il devient alors convaincu que la guerre est imminente. Au déclenchement de la Grande Guerre, il est immédiatement appelé pour former le corps expéditionnaire canadien (CEC). Il est promu brigadier général et prend le commandement de la 1re Brigade d'Infanterie canadienne. En janvier 1916, il est promu major général et prend par la même occasion le commandement de la 3e Division canadienne. En juin 1916, sa division est affectée dans la zone autour de la ville d'Ypres, en Belgique. C'est là que le 02 juin 1916, un éclat d'obus le blesse ainsi qu'une partie des membres de son état-major. Ne pouvant rejoindre un hôpital de campagne à temps, il meurt de ses blessures le 03 juin 1916 vers 1 heure du matin.

Commandant 1re Brigade d'Infanterie canadienne 1914-1915
Commandant 3e Division canadienne 1916

Huntly Ketchen

Major général (2 étoiles) - Major general

Huntly Ketchen, né le 22 mai 1872 à Maharashtra en Inde britannique et mort le 28 juillet 1959 à Winnipeg au Canada, a comme père le major James Ketchen qui sert dans l'armée indienne. Il est envoyé en Angleterre pour faire ses études. Il sort sous-lieutenant de l'armée britannique mais démissionne après quelques années. Il préfère quitter l'Angleterre et aller au Canada britannique en 1894 où il s'engage dans la Police à cheval. Il se porte volontaire lors de la guerre des Boers. Lors du conflit mondial, il devient commandant de la 6 e Brigade d'Infanterie canadienne en France sous les ordres du lieutenant-général Richard William Turner.

Commandant 6e Brigade d'infanterie canadienne 1915-1918

Arthur Currie

Général de brigade (1 étoile) - general

Arthur Currie, né le 05 décembre 1875 à Strathroy au Canada et mort le 30 novembre 1933 à Montréal au Canada, fait ses études à l'Institut Strathroy District Collegiate avant de partir en Colombie-Britannique en 1894. Pendant cinq ans, il est enseignant dans des écoles publiques. Le 06 mai 1897, il rejoint le 5e Régiment d'Artillerie de forteresse comme mitrailleur. En 1900, il atteint le grade de caporal. Il prend à cœur ses fonctions au sein de la milice. Il s'intéresse particulièrement à l'artillerie et au tir de précision. Il est promu au grade de capitaine en 1902, puis au grade de major en 1906. Au déclenchement de la Grande Guerre, il prend le commandement de la 1re Division qui constitue le corps expéditionnaire canadienne (CEC).

Commandant 1re Division canadienne 1914-1918


Retour à la page précédente